NUWARD SMR est une petite centrale nucléaire qui utilise la technologie éprouvée des Réacteurs à Eau Préssurisée (REP), en y intégrant plusieurs innovations qui procurent des avantages significatifs en termes de performance et de sûreté. Sa conception se veut robuste, sûre, simple et standardisée pour réduire les délais de construction, respecter les plus hauts standards de sûreté internationaux et être exportable à l’international sans nécessiter de modification significative de son design. Le projet NUWARD SMR s’est fixé des objectifs ambitieux, atteignables à condition notamment de maîtriser et anticiper les étapes critiques du projet pour le licensing.

Génèse de la Joint Early Review

EDF a annoncé le 2 juin 2022 le lancement de la Joint Early Review (JER), une initiative innovante qui consiste en une pré-évaluation conjointe de NUWARD SMR menée par trois autorités de sûreté nucléaire européennes : l’ASN (France), SUJB (République Tchèque) et STUK (Finlande).

Cette revue préliminaire est essentielle pour NUWARD SMR, afin d’anticiper au mieux les attentes des autorités de sûreté de plusieurs pays européens clés pour son développement. Avec la Joint Early Review, NUWARD SMR favorise la collaboration internationale autour de la sûreté et du licensing.

Lire le communiqué lié au lancement de l’initiative

Bilan des échanges

Entre juin 2022 et juin 2023, une série d’échanges techniques a eu lieu entre EDF, NUWARD, l’ASN, SUJB, STUK, et leurs appuis techniques l’IRSN et SURO. Ces discussions, menées en avance et hors d’un processus de licensing formel, ont permis de recevoir des retours anticipés de ces régulateurs, bénéfiques aux études d’Avant-Projet Détaillé (Basic Design). 

Poursuite des échanges

Sur la base de cette expérience innovante réussie, NUWARD et un groupe élargi d'autorités de sûreté européennes ont lancé en décembre 2023 la deuxième phase de la Joint Early Review. Ce collectif initialement constitué de l'Autorité de sûreté française (ASN), tchèque (SUJB) et finlandaise (STUK) a récemment été rejoint par les régulateurs suédois (SSM), polonais (PAA) et néerlandais (ANVS). 

Lire le communiqué de presse

Pour vous tenir informé des dernières actualités

Suivez-nous sur LinkedIn !